Toiture en zinc, en fibrociment, en tuiles, en verre ou en tôle

Divers revêtements sont utilisés pour couvrir la toiture et chacun ont leurs utilités et leurs caractéristiques. Le tout c’est de réaliser les bonnes combinaisons pour le tout rentre dans votre budget tout en vous donnant un maximum de satisfaction.

 

Les couvertures le plus utilisées : en tuile ou en tôle

image412La tuile dit on existait déjà à l’époque romaine, mais en ces temps, on utilisait surtout de la terre cuite. L’utilisation d’outils plus perfectionnés combinée à de nouvelles technologies a beaucoup amélioré sa et a élargi les matériaux utilisés. De nos jours, la tuile en terre cuite ou en ardoise sont encore très utilisée.

En plus des avantages esthétiques, elles ont d’incroyables capacités d’isolation. Il faut juste être un peu rigoureux en matière d’entretien. En ce qui concerne les tôles, c’est probablement les matériaux de couverture le plus utilisés dans le monde. Léger, facile à trouver, abordable, il est aussi facile à entretenir. Il suffit de repasser à intervalle régulier une couche d’antirouille et de peinture.

 

Des toitures de l’ère industrielle : en zinc ou en fibrociment

Les toitures en zinc ou en fibrociment sont apparues durant l’ère industrielle. Pour ce qui est du zinc plus précisément, on le retrouve surtout sur les grands bâtiments ou dans les zones industrielles. Par rapport à une tôle en aluminium par exemple, elle est plus chère, mais le rendu esthétique est plus agréable avec ses reflets bleutés et peut durer une bonne centaine d’années. Pour la touche écolo, c’est une matière entièrement recyclable. Le seul hic, c’est qu’il se ternit rapidement. Quant au fibrociment, il se présente sous forme de plaque ondulée ou en tuile. Les amiantes qui les ont composés on fait couler beaucoup d’encre, mais cet élément a été supprimé depuis 1997. Son point faible c’est que le fibrociment est assez fragile et attire la mousse.

 

Les toitures particulières comme celle en verre

image66Bien que le verre soit une matière connue depuis longtemps, on ne l’utilise en tant que toiture que pour des constructions bien particulières comme les vérandas ou sur une partie uniquement de la toiture afin de créer un puits de lumière.

Il faut dire que la transparence n’aspire pas à beaucoup d’intimités et le verre reste une matière très fragile, difficile à manier. Heureusement, la technique de pose est maintenant bien maitrisée par les professionnels et l’on trouve de plus en plus facilement des verres renforcés à usage de toiture.

 

Obtenir devis

devis-gratuit